AUX PIEDS DE DIANE

Si vous empruntez les chemins du domaine impérial de Malmaison, vous rencontrerez probablement sa gardienne, près d’une source d’eau. Diane chez les Romains, ou Artémis chez les Grecs, veille jour et nuit sur ces jardins silencieux en hiver, éveillés au printemps.

Elle protège le faon par son arc lunaire, sa flèche pointée sur l’orgueil humain.

Doit-on y voir au loin un trésor ou l’ombre d’Héraclès ?

Aux pieds de Diane, asseyez-vous et contemplez les sons et mouvements de la nature enchanteresse.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *