JARDINS ET PARC DE FONTAINEBLEAU

Sur un domaine de 130 hectares, le château de Fontainebleau déploie ses divers corps de bâtiments entre quatre cours principales, trois jardins et un parc.

La volonté des souverains était de s’inscrire dans la continuité de leurs prédécesseurs.

Cette succession de scénographies architecturales se déploie le long de jardins dont la conception générale fut entièrement revue au cours du XIXe siècle : le jardin de Diane et le jardin Anglais adoptèrent des styles paysagers à l’anglaise.

Le Grand Parterre classique d’André Le Nôtre (1660-1664), et ses 14
hectares de jardin à la française, quant à lui, offre une expérience de
l’espace et des perspectives totalement différentes.

Il est prolongé, au-delà du bassin des Cascades, par un long parc que traverse, dans toute son étendue, le grand canal d’Henri IV.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *