LA PETITE MANIF

Le 29 juin 2015, le journal la Nouvelle République publiait un article intitulé : « Napoléon en prend pour son grade ». Cela se passe à Niort, pendant une reconstitution napoléonienne. Environs vingt manifestants s’étaient invités pour dénoncer :

Un empereur despote qui a aussi rétabli l’esclavage, en plus des 6 millions de morts en Europe

Ils étaient issus du « Collectif citoyen », du « Collectif des indignés », et de la « Ligue des Droits de l’Homme » pour rétablir la vérité sur Napoléon !
Nous aussi, nous sommes indignés et nous souhaitons « la vérité » sur Napoléon ! Mais pas par la « haine », la bêtise, la propagande et l’idéologie… Par la connaissance historique. Hélas, l’Histoire fait défaut dans notre société française actuelle.

COMME UN MARSEILLAIS

Il faut vraiment être « Marseillais » pour affirmer 6 millions de morts sous le Premier Empire !

Et pourquoi pas 60 ou 600 millions ?

Qui est assez stupide pour reprocher à quelqu’un l’ensemble des morts d’une guerre ? Qui reproche au général de Gaulle tous les morts de la Seconde Guerre mondiale ? Qui reproche au gouvernement révolutionnaire de la République française d’avoir fait les mêmes guerres contre les mêmes monarchies ?

Pour Napoléon, on peut, car pour les esprits simplistes, Napoléon égale « militaire » égale « méchant » égale « pas gentil »…

Il serait, sans doute, long et fastidieux de leur expliquer les causes de ces guerres, de leur montrer qui étaient les ennemis de la France, de leur faire lire les lettres de paix de Napoléon. Bien que Napoléon ait été clément à plusieurs occasions pour favoriser la paix, les monarques absolutistes d’Europe ont bafoué leurs promesses pour renouveler la guerre. Quand ils le combattaient, ils combattaient les idées de la Révolution.

À PROPOS D’ESCLAVAGE

Les manifestants reprochent à Napoléon d »avoir rétabli l’esclavage, mais ne parlent jamais du servage en Russie, de l’asservissement des Polonais, des Italiens et d’autres peuples. Indirectement, ils soutiennent la politique de l’Angleterre qui bombardait les états neutres comme le Danemark, ou qui brûlait le siège du gouvernement américain.

La France était-elle le seul État au monde à le pratiquer ?

Tous les États de l’époque le pratiquaient, on a attendu 1848 pour l’abolir en France, 1863 pour les États-Unis, et Napoléon est mort en 1821 !

Ils oublient de dire, qu’en 1815, Napoléon est parmi les premiers à abolir la traite négrière, mais ça, il faut le cacher, ça ne va pas dans le sens de la propagande…

Ils n’ont, sans doute, pas lu la correspondance entre Napoléon et Toussaint-Louverture…

Ils ne connaissent, sans doute, pas l’Histoire d’Haïti… Alors c’est plus facile de caricaturer !

Heureusement, les reconstitueurs, eux, connaissent l’Histoire. Ils sont restés calmes et n’ont pas répondu à la provocation. Le journaliste aurait pu être impartial, mais le ton de son article démontre le contraire. Le journaliste a retenu un « dérapage verbal » d’un reconstitueur répondant aux manifestants : « vous avez oublié les chambres à gaz ».

Là, il faut de la subtilité pour comprendre l’ironie…

UNE AFFAIRE D’ARGENT

La fin de l’article révèle le fond de l’affaire.

Une manifestante déclare :

qu’elle participe pour rappeler les aspects terribles de Napoléon », mais surtout parce qu’il faut « plus d’argent pour la culture

Voilà, c’est avoué, c’est pour l’argent ! Et ils diront qu’ils œuvrent pour la culture. Mais la culture, ils n’ont même pas un échantillon sur eux !

Qu’ils fassent comme les reconstitueurs ! Eux, ils font revivre l’Histoire passée avec leur propre argent. Ils achètent les tenues et peuvent participer bénévolement aux événements. Et il n’y a pas d’agression, ni de propagande idéologique. En revanche, ils acquièrent leur passion en s’instruisant.

Bravo à tous les reconstitueurs, vous êtes des personnes d’honneur, vous !

(Visited 4 times, 1 visits today)

5 Réactions

  1. Jean-Claude Damamme 1 juillet 2015 at

    La seule réaction que m’inspirent ces « manifestants » est un petit adage que je me suis forgé à la suite de lectures répétées de ce genre de commentaires, pieusement repris par la presse : « Il ne faut jamais donner d’importance aux imbéciles parce qu’ils finissent toujours par se persuader qu’ils en ont. »
    Bravo et merci à Kaspy.

    Réagir
  2. miguelmoutoy 2 juillet 2015 at

    On oublie les mamelucks qui ont été assassinés à?…

    Réagir
  3. saforcada 2 juillet 2015 at

    Très bien résumé la pensée de tous les bonapartistes. Merci.

    Réagir
  4. Alain Charles 3 juillet 2015 at

    On appelle cela « l’Antifrance », mouvement ethno-masochiste qui sévit à toutes les occasions pour ternir le pays. La haine de la France, de son peuple et de son histoire constituent le vecteur de son action. Il n’y a pas à leur parler de Mamelouks, du servage en Russie, il s’en foutent. Leur but est juste de vomir et de corrompre ce qui est beau, fort, harmonieux… Je serai tenté de dire que nous serions totalement dans le pathologique si leurs actions n’étaient le reflet amoindri et sporadique de la politique globale du régime Hollande.

    Réagir
  5. Grognard92 3 juillet 2015 at

    je suis écœuré par des personnes qui se permettent de critiquer, d’avancer des chiffres sans pouvoir se renseigner, sans connaitre l’histoire de cette époque et du personnage qui avait des qualités et des défauts certes mais qui 200 ans après laisse encore des traces de ce qui l’a créé sous son empire. j’ai suivi les historiens, les reconstitutions depuis 15 ans et je suis fière de voir que pour moi Napoléon est le seul homme dont on parle encore.

    Réagir

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *