L’ARME À L’ŒIL – NAPOLÉON ET LA CARICATURE

Jusqu’au 12 novembre 2018, le musée de Boulogne-sur-mer présente l’exposition temporaire « L’arme à l’œil – Napoléon et la caricature ». L’exposition est labellisée « Napoléon dans les Hauts-de-France » présentée dans le cadre de la programmation Napoléon & Boulogne-sur-mer. Accès dans la ville fortifiée château comtal, rue de Bernet.

Communiqué de presse

L’Empire a suscité une production iconographique considérable en Europe notamment marquée par l’influence de la production satirique anglaise. Idéalisées ou à charge, les images prennent une place centrale dans la bataille des idées mais au-delà elles s’encrent durablement dans l’imaginaire et les mémoires. Du projet de conquête militaire de l’Angleterre à la conquête des esprits, la caricature met en avant les confrontations géopolitiques mais aussi idéologiques de part et d’autre de la Manche.

L’exposition propose de découvrir les richesses d’une imagerie en 4 étapes :

1 – GLOIRE ET CÉLÉBRITÉ PAR L’IMAGE

Napoléon est un des premiers acteurs de la construction de sa légende, très conscient du rôle de l’image. Il a inspiré et s’est entouré des plus grands artistes de son temps donnant lieu à une riche iconographie officielle très largement diffusée au sein de l’Empire.

2 -LE TRAIT ANGLAIS

Sur l’autre rive de la Manche, le dessin satirique britannique fleurit et cristallise l’appréhension des idées révolutionnaires. Une imagerie prolifique émerge et se répand progressivement en Europe ouvertement ou sous cape.

3 – LA DESCENTE EN ANGLETERRE ET LE FACE A FACE

caricature-exposition-napoleon-boulogne
Le roi George, anonyme. Photo ville de Boulogne-sur-mer.

Sous l’Empire, le projet de descente en Angleterre donne naissance à une production iconographique abondante. De part et d’autre, la satire constitue une arme de propagande raillant l’ennemi pour mieux rallier l’opinion publique à sa cause.

4 – L’OMBRE DE NAPOLÉON

Dès le lendemain de la mort de Napoléon, l’image de l’Empereur illustre légende noire et dorée du monarque. Satiriques ou officielles, les représentations du chef d’Etat dépassent le personnage historique et de viennent de véritables icônes du pouvoir. Patrimoine visuel franco-britannique, ces images sont abondamment reprises et détournées par le dessin satirique dès le XIXe siècle et restent très présentes dans la caricature contemporaine.

Commissariat général : Elikya Kandot, conservateur du patrimoine, directrice du musée de Boulogne-sur-mer, assistée de Priscilla Billard.

Commissariat scientifique : Pascal Dupuy, maître de conférence en histoire moderne, université Rouen-Normandie.

RDV NOVEMBRE

8 novembre 2018 à 12h30, découverte en 45 minutes de l’exposition et partage des impressions autour d’un « lunch » (déjeuner).

Rencontre avec Steve Bell, caricaturiste du journal britannique « The Guardian » (sous réserve)…

HEURES D’OUVERTURE ET TARIFS

Tous les jours sauf le mardi, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30. Billet seul 3 euros ou 2 euros / billet couplé 6 euros ou 4 euros / Gratuit pour les moins de 16 ans. Sur présentation du billet d’exposition, il y a un tarif réduit pour 2 autres expositions locales : Napoléon et le palais impérial au 10 rue du Puy d’amour, et L’Aigle vs Little Boney à Condette, château d’Hardelot.


Informations : au 03 21 10 02 20 ou à chateaumusee@ville-boulogne-sur-mer.fr

(Visited 32 times, 1 visits today)

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *