propagande

Tout récemment, le petit milieu napoléonien s’est esbaudi – avec raison – de la découverte d’une copie du manuscrit original du « Mémorial de Sainte-Hélène » – en fait, sa retranscription par les Anglais – et de sa réédition au mois d’octobre dernier par les éditions Perrin, avec, sans doute, le soutien financier de la Fondation Napoléon dont le nom figure sur la couverture. À peine paru, certains médias, alléchés par cette affaire, ont demandé l’avis des « experts », et le plus célèbre d’entre eux a ouvertement déclaré : « Le Mémorial de Sainte-Hélène, chef d’œuvre de propagande »…

DANS LE JOURNAL « LE MONDE »

Propagande

Dans le meilleur des Mondes

Inutile de revenir sur les détails de la découverte faite par Peter Geoffrey Barry Hicks, historien anglais de la Fondation Napoléon – il est décrit par « le Monde » en ligne comme « si britannique par son humour et sa modestie » – car les médias rendirent raisonnablement compte de l’événement, tout en soulignant qu’il s’agissait là d’une excellente occasion de vérifier si, dans la célèbre version bien connue de 1823, l’auteur, Emmanuel de Las Cases, avait, ou non, enjolivé la vérité.

On n’ose alors imaginer le délire des détracteurs du « tyran sanguinaire » s’il se fût agi d’un tissu de mensonges et d’affabulations ?

Quelle aubaine ! Pouvoir discréditer un ouvrage majeur de l’époque portant la marque personnelle de Napoléon, cela ne se refuse pas.

Le même « Monde » en ligne du 30 septembre avançait déjà ses conclusions, ou plus certainement celles des auteurs :

Un manuscrit découvert à Londres montre que Las Cases, auteur du “testament” de Napoléon en exil, a enjolivé les propos de l’empereur déchu.

Ne jamais oublier : « déchu », qui induit une petite note un peu sordide, qui rabaisse agréablement l’homme, et cela sonne mieux que « exilé », ou, surtout, « déporté ».

Pour lire la suite du post, il faut être abonné (gratuit)
*
Pseudo
Svp - Remplir le champ
Please enter valid data.
*
Mot de passe
Svp - Remplir le champ
Please enter valid data.
Svp - entrez au moins 1 caractères
VALIDER
 
 
Jean-Claude Damamme
✩ Jean-Claude Damamme
Écrivain spécialisé sur la période napoléonienne. Ouvrages publiés : Lannes, Maréchal d'Empire (éd. Payot) ; Les soldats de la Grande Armée (éd. Perrin) ; La Bataille de Waterloo (éd. Perrin et Tempus) ; Les Aigles en Hiver, Russie 1812 (éd. Plon) ; Les Années-Mémoire (éd. Larousse-Bayard Presse) ; une série d'albums sur la France et le monde de l'après Grande Guerre.