NAPOLÉON STRATÈGE

Exposition terminée le 22 juillet 2018.

Communiqué de presse du musée de l’Armée aux Invalides de Paris : Après sa vision politique, explorée en 2013 dans Napoléon et l’Europe, puis le décryptage de l’histoire de sa chute et de sa légende, avec Napoléon à Sainte-Hélène.

La conquête de la mémoire (2016), le musée de l’Armée aborde au printemps 2018 une autre facette de l’histoire de Napoléon, dont le « génie militaire » est universellement reconnu. S’interroger sur le stratège que fut Napoléon, c’est d’abord définir la stratégie et son évolution.

Car c’est à cette époque, justement, que la notion se lie intimement au pouvoir et au talent de celui qui l’incarne. Née dans le milieu militaire, elle prend peu à peu le sens, et la forme, qui s’appliquent de nos jours plus largement à la politique, l’économie, la finance, ou encore à la communication.

Il s’agit donc de donner à voir dans cette exposition, la stratégie, expression immatérielle de la pensée napoléonienne dont l’art est de maîtriser les paramètres les plus divers et leurs interactions.

L’exposition s’appuiera sur les cartes, les documents qui témoignent des réflexions du stratège, mais aussi sur les objets – vestiges, symboles ou représentations de la réalité historique – qui incarnent la réalité tangible sur laquelle la pensée stratégique veut avoir prise. Afin de rendre le propos accessible au plus grand nombre, l’apport de Napoléon sera présenté dans le contexte de son époque, revenant sur sa formation, ses aptitudes et les moyens dont il a disposé, mais aussi ceux de ses adversaires.

Montrer l’homme à l’œuvre, expliquer les enjeux et le déroulement des campagnes, analyser, au cœur de l’action, ses plus célèbres batailles, ses succès comme ses échecs, tel est l’enjeu de l’exposition. Distincte du parcours consacré dans les salles permanentes à la Révolution et à l’Empire, l’exposition en offre une vision complémentaire. Des outils multimédias conçus tout spécialement proposeront une approche immersive destinée à faciliter l’appropriation par le visiteur d’une notion abstraite et complexe.

Dans les salles permanentes leur répondront des dispositifs numériques entièrement renouvelés, qui aborderont sur un mode plus narratif ou explicatif les conceptions stratégiques de Napoléon. Un aller-retour entre ces deux approches est ainsi proposé aux visiteurs qui pourront s’y adonner en toute liberté. La visite se poursuit sur le site des Invalides par la découverte de l’église du Dôme, qui abrite le tombeau de Napoléon Ier.

L’EXPOSITION EN CHIFFRES

201 œuvres, objets et documents
35 prêteurs issus de 5 pays d’Europe différents
18 dispositifs multimédias
8 panneaux d’un parcours destiné aux jeunes publics

LE SAVIEZ-VOUS ?

« Les guerres napoléoniennes font rage ! » (sic). C’est ce que l’on pourra lire dans l’exposition du musée de l’Armée aux Invalides de Paris.

AVEC QUELS SOUTIENS ?

Avec le soutien de la fondation Napoléon et le CIC, grand partenaire du musée de l’Armée. Elle bénéficie de la participation exceptionnelle du Service historique de la Défense et de l’aimable concours du château de Versailles.

COMMISSARIAT D’EXPOSITION

Émilie Robbe, conservateur en chef du patrimoine, responsable du département moderne.
Grégory Spourdos, chargé d’études documentaires au département moderne.
Hélène Boudou-Reuzé, assistante de conservation au département des peintures et sculptures, cabinet des dessins, des estampes, de la photographie et de la bibliothèque.
Julia Bovet, assistante du commissariat.
Léa Charliquart, assistante de conservation au département moderne, en charge de l’iconographie et des droits.


Visitez également Vizir, le cheval immortel, (Carré Impérial a participé financièrement à son sauvetage).

(Visited 10 times, 1 visits today)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.