Botella

« Roi de la cave », « roi de la vinasse », « Pépé Botella » (Jojo la bouteille), voilà ce qu’on a pu lire et entendre à propos de Joseph Bonaparte, José 1er roi d’Espagne et frère de Napoléon. Des surnoms injustifiés puisque ce roi s’abstenait de boire de l’alcool.

José 1er est assez méconnu dans l’Histoire. Même chez les Français, rares sont ceux capables d’expliquer son règne. Il n’a pas son musée à Madrid, bien que le Carré Impérial soit le premier à lui dédier une page « musée virtuel » sur Facebook. Il a été jugé hâtivement, insulté et méprisé. La cause est que les agents de Londres et du Vatican se chargeaient de propager des pamphlets et autres caricatures sur toute la péninsule ibérique, ce qui a influencé une majorité des Espagnols. Et comme la langue des Tories a remporté la bataille finale à Waterloo, « keep calm and speak english »…

POURQUOI « PÉPÉ BOTELLA » ?

Voilà une anecdote que le directeur de la Fondation Napoléon « universellement connu » ne connaît pas !

Un convoi avait été attaqué près de Calahorra (La Rioja) et du vin avait été volé… En réponse à ce vol, José avait ordonné la réquisition de vin pour approvisionner les militaires.

Les documents historiques attestent que José était à la Rioja, à la cave de Joseph Raon, pour acheter du vin.

Et évidemment, certains mauvais esprits ont sorti de leur bouche les calomnies suivantes :

C’est José, lui-même, qui a bu toutes les bouteilles de vin ! José encourage le peuple à picoler !

Ainsi, est l’origine de « Pepe Botella ».

Même l’Ordre Royal d’Espagne, comparable à la Légion d’Honneur française, y passe avec :  « l’Ordre de la taverne ».

POURQUOI CROIRE À CE MENSONGE ?

Botella

Caricature en Espagne

Le peuple espagnol, à cette période, était loin d’imaginer que les Britanniques en mode « Tory » voulaient dominer le monde occidental et oriental. Il était loin de comprendre ce qu’il se passait au niveau gouvernemental et sur le plan économique mondial. Il n’était pas encore prêt au changement de roi et au « code civil ».

Les élites bourgeoises et religieuses, aidées par les Britanniques et le Vatican, voulaient garder leurs privilèges et ont profité du fort taux analphabétisme et de pauvreté pour manipuler la masse populaire, puis la pousser à l’insurrection contre l’armée française, allant même jusqu’à une haine envers le Français.

Certains parlent encore, aujourd’hui, de guerres d’indépendance espagnole ou d’une révolte nationale espagnole, mais les Espagnols ont été – désolé de le dire avec franchise – les dindons de la farce britannique, et plus précisément de la farce des Tories.

LES FAITS BRILLENT COMME LE SOLEIL

Botella

José 1er – Joseph Bonaparte

José 1er était un roi avec de bonnes intentions ! Avec l’impulsion bonapartiste, il a enterré peu à peu le système féodal et mis l’Espagne sur la voie de la modernité, appliquant les grandes réformes pour la souveraineté du peuple, pour les lois relatives au droit civil, l’alphabétisation, l’urbanisme, et la promotion de l’art.

Il est triste que l’entente franco-espagnole, dont la mission était de sauver l’Espagne de l’anarchie et de l’invasion britannique, se soit transformée en guerre civile sanglante. Il est triste aussi que les mensonges triomphent depuis plus de deux siècles. Mais sachons garder espoir, nous savons que les faits brillent comme le soleil, et au fil du temps, les imposteurs seront démasqués et les hispanophones qui ont du cœur apporteront la reconnaissance que José 1er mérite.

Loïck Bouvier
★ Loïck Bouvier
Fondateur du Carré Impérial - Founder of Carré Impérial - Voyage sans / avec mouvement - Travelling without / with moving.