CONFIRMATION : La fondation Napoléon « planque » les crimes de l’Angleterre

ET LA RÉPONSE EST… Pour une nouvelle, ce fut une bonne nouvelle : un document écrit de la main du roi d’Angleterre George III dans laquelle le souverain fait part de son intention de déclarer la guerre à la France venait de faire surface ! Plus précisément, cela aurait pu – et dû – être une grande, une très grande nouvelle. On verra plus loin la raison de ce conditionnel restrictif. On pouvait raisonnablement espérer et penser que ce document exceptionnel – il est évoqué sur le site du « Carré » sous le titre : «…

Lire la suite

J’accuse la fondation Napoléon… (Ep.3)

Dernier exemple qui montrera combien ce sujet est tabou et ne doit être abordé qu’avec des « pincettes ». Un médecin de mes connaissances, fervent napoléonien, qui exerçait dans une station balnéaire réputée, avait eu le mauvais goût d’écrire, pour un quotidien local, un article dans lequel il faisait part de sa conviction du bien-fondé de la thèse de l’empoisonnement. Que n’avait-il pas fait ! Un jour qu’il se trouvait à la poste, il fut violemment pris à partie devant un public médusé par un quidam qui lui reprocha avec véhémence d’avoir écrit cet article. Le quidam en…

Lire la suite

J’accuse la fondation Napoléon… (Ep.2)

Toujours péremptoire, Jean Tulard affirme qu’il ne voyait pas l’intérêt de supprimer un personnage qui n’était plus une menace pour personne (ceci figure dans le premier numéro que Science & Vie, acteur de la désinformation, avait consacré à cette affaire) : « À qui aurait profité le crime ? Napoléon ne représentait à l’époque guère plus de menace, ni pour les Anglais, ni pour la monarchie française. » Son obligé, Thierry Lentz, bien sûr, acquiesce : « Avant sa mort, on est en pleine légende noire de Napoléon [c’est lui qui le dit]. Plus personne ne voulait de lui [c’est…

Lire la suite

J’accuse la fondation Napoléon… (Ep.1)

Parmi les thèmes abordés à l’occasion des cérémonies organisées pour commémorer le bicentenaire du décès de l’Empereur, plusieurs traitent des causes de sa mort et des « mystères » qui l’entourent. Les fidèles de ce blog connaissent bien une thèse qui est très activement, férocement devrais-je écrire, combattue, par la Fondation Napoléon : c’est celle d’un empoisonnement de Napoléon à l’arsenic. Évoquée par les « médias mainstream », elle le sera à la manière ordinaire : sarcasme, dénégation, intox sans preuve ni argument. La routine, à laquelle participe avec enthousiasme toute la bande de la Fondation. Ils ont tous répondu…

Lire la suite

William Hazlitt and Napoleon – 3

The writer Edward Sterling aka Vetus attacked Napoleon vociferously in The Times. Vetus wanted the Allies to fight on, depose Napoleon and restore the Bourbons to the French throne. (103) Hazlitt favoured a dialogue with Napoleon so that the advances already made by the Revolution could be kept. However, he found he had an even more powerful enemy, none other than John Stoddart, the editor of The Times and his own brother-in-law. Stoddart was another whose opinions had turned through one hundred and eighty degrees. The former shaven headed radical who had once espoused the…

Lire la suite

Le saviez-vous ? La fondation Napoléon triche un peu…

Ce titre en choquera quelques-uns, mais j’espère qu’il choquera autant que celui-ci : « Le saviez-vous ? Napoléon trichait volontiers au jeu » , une « story facebook » que la fondation Napoléon a diffusé en 2021 pour « commémorer la mort de Napoléon ». En voici le contenu : « Napoléon aime gagner, ça vous le saviez, mais pas seulement sur les champs de bataille. On vous raconte en 1 minute ! En 1814, à l’île d’Elbe, Napoléon jouait contre sa mère aux « dominos »… et c’est le drame quand celle-ci s’aperçut que son fils prenait quelques libertés avec le jeu. Furieux…

Lire la suite

Austerlitz – Manuscrit dicté par Napoléon

Le rarissime manuscrit de la bataille d’Austerlitz, sous la dictée de l’Empereur Napoléon 1er, avait été ramené par le général Bertrand de Sainte-Hélène. Le manuscrit débute par le récit des premiers mois de la Campagne qui verra les combats de Donauwörth, Wertingen, Gunzburg, Memmingen, Elchigen, Nerenstetten, Neresheim, Ulm, Ried, Lambach, Steyer, Amstetten, Dürenstein, la prise de Vienne, Hollabrunn, Wischau pour arriver à la glorieuse bataille d’Austerlitz. 9 frimaire AN XIV (30 novembre 1805) Le maréchal Davout était arrivé le 9 avec le général Friand et deux divisions de dragons à Nicolsbourg (Mikulov). Le maréchal Bernadotte…

Lire la suite

L’Histoire est une fable convenue

Il est courant d’entendre la citation : « L’Histoire est une fable convenue » que l’on attribue à Napoléon. Quand on cherche une de ses citations, celle-ci est régulièrement dans le top 5. Une autre, dans le même sens, « l’Histoire est un mensonge que personne ne conteste » revient souvent également, elle est citée dans le film Monsieur N d’Antoine de Caunes. Mais comme beaucoup de citations que l’on répète, que l’on propage, il n’y a pas de source associée. Alors qu’en est-il réellement ? Napoléon les a-t-il véritablement dites ou écrites dans ses ordonnances ? La citation…

Lire la suite